"Cuisine(s) sans dépendance(s)" est un doublon en cours de mon premier blog de cuisine ouvert en 2008 - fermé au public depuis fin 2013 -, écrit dans un style plus littéraire et faisant référence souvent à des impressions liées à la nourriture, sans contenir toujours les recettes elles-mêmes. Ici, pas ou prou de digressions autour de la nourriture, seulement de la cuisine, celle que ma double culture oscillant entre Asie et Europe inspire, juste pour perpétuer les cahiers de nos grands-mères à l'aide de cet outil informatique formidable. Qui sait ce qu'on trouvera sous les décombres un jour, pourquoi pas un disque dur intact faisant défiler des images d'aliments qui n'existeraient plus et qui feraient faire un bond vertigineux dans la mémoire de l'Homme de demain qui sera devenu un cerveau sans enveloppe charnelle et n'ayant plus besoin de s'alimenter comme aujourd'hui ! Ah, voilà que je délire déjà ! Vite, je retourne à la cuisine, parce que, en attendant, il faut manger pour vivre !
Mises à part les recettes qui peuvent être copiées car je ne puis prétendre avoir inventé la purée ou autres plats même les moins basiques, ce blog tel qu'il est conçu est ma création, tous les textes, dont ceux publiés en magazine et signalés comme tels, ainsi que toutes les photos publiées sont personnels, ils sont soumis au droit d'auteur en vigueur au jour de leur publication.
Bienvenue à ma table !
Date de création du blog : 25 novembre 2011
Ouverture au public : mars-2012
NB : Pour la "présentation" complète, cliquer sur l'onglet correspondant en tête de ce blog qui, je le précise, est en cours de montage : toutes les rubriques annoncées en "pages" ne sont pas encore disponibles. Merci de votre compréhension. Mars 2012 -
ACTUALITE : février 2014 : ce blog devrait prendre un rythme de croisière bientôt, promis (le magazine pour lequel j'écrivais n'existe plus, mais ses lecteurs souhaitent continuer de consulter mes non-recettes ici !) - Merci à mes 50.000 lecteurs silencieux, sans lesquels ce blog n'aurait pas existé et n'existerait plus...

PRESENTATION

Cuisine(s) sans dépendance(s) a été créé à la demande de mes lecteurs de magazine. C'est un résumé réactualisé d'un premier blog de cuisine créé en 2008 sous un autre titre, à conception très différente dans la mesure où il s'agissait de digresser autour de la nourriture avec, pour référence, la littérature, un souvenir gustatif remontant à l'enfance ou à un épisode de voyage, la chaleur d'un moment passé en famille ou en compagnie de mes amis… Ici, cependant, pas ou prou de digressions autour des mets, seulement de la cuisine, rien que de la cuisine, encore de la cuisine, celle que j'aime faire au quotidien, avec des produits connus ou moins connus, celle que je prépare volontiers pour mes amis lors de repas de fête ou simplement à la bonne franquette lorsqu'ils arrivent sans crier gare, celle que j'adore manger en douce pour ne pas m'exposer à l'oeil de ceux qui frissonnent d'horreur quand, par exemple, je croque dans du cartilage de veau ou des épiphyses de poulet, ou me régale d'un plat de tripes ou autres abats, ou encore engloutis avec délice un os à moelle, déguste avec extase un ris de veau avec une belle sauce à la crème et aux morilles, sans parler de la côte de boeuf qui me met déjà tellement en appétit quand je la vois, bien persillée, à l'étal du boucher ! Bref, de la cuisine en tout genre, de toutes sortes, celle d'ici, celle d'ailleurs qui m'aura été inspirée par mon origine asiatique ou par mes voyages à l'étranger, celle de mon enfance dans le Bourbonnais de notre belle France, où ma mère, expatriée à des milliers de kilomètres de son pays natal, jonglait allègrement avec nos deux cultures pour le bonheur de nos papilles très tôt éveillées à toutes les saveurs imaginables, le fossé séparant mes deux pays d'amour en matière culinaire étant encore, de mémoire récente, assez prononcé... J'essaie de réadapter ces diverses cuisines avec les ingrédients nouvellement arrivés à ma connaissance d'une bout à l'autre du monde, au jour le jour, tout cela sans prétention, avec le seul plaisir de les partager avec vous.
Ne pouvant prétendre avoir "inventé" (au sens de la loi) la purée ou autres ragoût, tarte, sauce, nem, etc., élaborés dans ma cuisine, tous plats librement inspirés de la nourriture de nos ancêtres d'ici ou d'ailleurs de temps immémorial, mes recettes, bien que ne revêtant aucune originalité certaine, peuvent parfois s'avérer d'une certaine originalité sans cependant me permettre de revendiquer un copyright à leur sujet. Celles que je partage ici avec vous peuvent donc être reproduites, c'est votre droit. En revanche, tous les textes et photos qui accompagnent mes recettes sur ce blog sont personnels et somme tels soumis à la législation en vigueur sur les droits d'auteur.Pour me contacter pour toute autorisation de reproduction ou à propos de ce blog, me contacter à l'adresse courriel figurant en tête de blog.
Cuisine(s) sans dépendance(s), dans la lignée de mon précédent blog, reste un lieu convivial où, tout en partageant un repas avec vous, j'aimerais partager avec vous vos envies, vos gourmandises. Vos commentaires y seront donc accueillis avec plaisir. Et, comme à ma table où je souhaite avant tout privilégier le bien-être de mes invités, j'aimerais, ici, lorsque je croise un lecteur, le reconnaître parmi des centaines d'autres, pouvoir lui parler de ce qu'il aime, et non le confondre avec je ne sais qui dont je ne me souviendrai même plus du nom ! Merci de signer au moins d'un prénom ou alias si vous utilisez la formule "anonyme". Par principe, je ne censure aucun commentaire, même les critiques si elles sont exprimées dans le ton qu'il faut adopter sur un blog ouvert à tout public.
Cuisine(s) sans dépendance(s) est cependant, en premier lieu, un carnet de notes à mon usage personnel, pour me rappeler les plats que je confectionne tout au long de l'année, que j'oublie, qui reviennent au fil de mes envies, du marché, pour me servir aussi de repère dans un temps futur, lorsque l'évolution de la consommation alimentaire fera que certains produits auront complètement disparu à la faveur d'autres, plus chimiques ou industriels, quand la société se sera transformée à tel point que toutes les valeurs seraient inversées, ce qui était rare devenant commun et vice-versa... Je n'ose penser au monde alimentaire de demain... En attendant, j'essaie de me nourrir avec des aliments les plus naturels possibles, c'est-à-dire sans recourir aux repas industriellement préparés, je privilégie la cuisine avec des produits frais que je mets en oeuvre moi-même...
Bienvenue à ma table, merci à vous d'être venus,
votre présence, même silencieuse, est précieuse pour faire vivre ce blog virtuellement, une juste petite récompense pour votre serviteur, car j'y aurai consacré du temps de ma vraie vie !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire